Historique

LA FONDATION PHÉNIX – QUELQUES DATES

La Fondation Phénix, fondation privée sans but lucratif pouvant juridiquement recevoir des subventions d’organismes d’état, est créée officiellement en 1986 par le Dr Jean-Jacques Déglon, médecin psychiatre suisse spécialisé dans le traitement des addictions aux substances, notamment aux opiacés.

A ses débuts, la fondation, alors établie dans les locaux de son siège actuel, la villa de Chêne-Bougeries, est constituée d’une équipe (médecin, psychologue, infirmière, laborantine, éducatrice spécialisée, assistante) qui propose un programme de prise en soins médico-psychothérapeutiques.

Le Conseil de Fondation a alors à sa tête Madame A. Wagenknecht.

En 1991, la Fondation Phénix ouvre un deuxième programme médico-psycho-social localisé au même endroit et un troisième programme à Lancy.

Monsieur Georges Curtin est alors nommé président du Conseil de Fondation et Monsieur Charles Taban président du Comité Scientifique.

En 1994, l’ouverture d’un quatrième programme a lieu dans les locaux actuels du Centre Phénix Plainpalais, accueillant une majorité de jeunes personnes présentant des addictions à plusieurs substances simultanément.

En 1997, un cinquième programme démarre dans les locaux actuels du Centre Phénix Grand-Pré,

L’année 2000 voit la création du Centre Phénix Envol, actuellement situé rue Jean Violette à Genève.

Peu à peu, à partir du début des années 2000, les prises en soins se diversifient et évoluent vers une médecine des addictions pour une meilleure réponse aux diverses addictions avec substances (cocaïne, cannabis, médicaments, alcool, tabac) et sans substances (cyberaddiction, jeux excessifs,…).

En 2002, la fondation voit diminuer de façon significative le nombre de ses patients consultant pour des addictions aux opiacés, alors que le nombre des patients consultant pour des addictions à la cocaïne augmente de façon massive. De même, les prises en soins pour les addictions au cannabis sont plus nombreuses et les problèmes liés à l’addiction à l’alcool s’aggravent, surtout parmi les jeunes. Aussi, de nouvelles addictions se développent, comme la cyberaddiction.

En 2004, le Dr Jean-Jacques Déglon engage le Dr Marina Croquette Krokar, médecin psychiatre, en qualité de responsable pour le Centre Phénix Chêne. Le Dr Croquette Krokar, précédemment médecin-chef de la Division d’abus de substances du Département de psychiatrie des HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève) et spécialisée dans le traitement des adolescents et des jeunes adultes souffrant de problèmes d’addiction, ouvre dès son arrivée la Consultations Adolescents (13 – 18 ans) au sein du Centre Phénix Chêne.

En 2005, Madame Marie-Françoise de Tassigny prend le relai à la présidence du Conseil de Fondation.

En 2006, le Dr Jean-Jacques Déglon part en retraite et nomme le Dr Marina Croquette Krokar comme nouvelle directrice de la Fondation Phénix.

Cette même année, l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) mandate la Fondation Phénix pour participer à l’étude INCANT (INternational Cannabis Need of Treatment) afin de tester l’efficacité relative de la thérapie familiale multidimensionnelle (MDFT) par rapport au traitement usuel (TAU) dans la réduction de la consommation de cannabis chez les adolescents abuseurs ou dépendants de cannabis.

L’année 2008 voit le développement d’un Système de Qualité et en 2009, la Fondation Phénix obtient la certification aux normes QuaThéDA (Qualité Thérapie Drogue Alcool) et ISO 9001:2008.

En 2010, le Fonds National Suisse confie l’étude « Prize reinforcement contingency management for cocaine dependence : a 24-week randomized controlled trial » à la Fondation Phénix en collaboration avec l’Université de Bâle.

En 2011, le Centre Phénix Lancy ferme ses portes (1er juillet).

En 2011 également, le Professeur Michel Schorderet prit le relais à la présidence du Comité Scientifique.

En mars 2012, la Consultation Adolescents du Centre Phénix Chêne s’agrandit et devient le Centre Phénix Mail, localisée rue des Rois à Genève, et spécialisée dans la prises en soins des jeunes (jusqu’à 21 ans révolus) et de leur famille.

En 2013, le Centre Phénix Envol ouvre un nouveau programme sur la prise en soins des troubles du comportement alimentaire et le Centre Phénix Chêne sur la prise en soins des troubles liés à l’hyperconnectivité chez l’adulte.

Fin 2013, le Système Qualité fusionne avec le Système de Contrôle Interne (SCI) pour donner naissance au Système Phénix.

En 2016, La Fondation Phénix fête ses 30 ans et organise une journée scientifique « Un regard d’aujourd’hui sur le cannabis et son utilisation » avec la participation prestigieuse de Madame Ruth Dreifuss et Monsieur Mauro Poggia. Cet événement unique est l’occasion d’informer sur les questions de politique et de réglementation en matière de cannabis, ainsi que sur les connaissances médicales actuelles.

La même année, le Centre Phénix Envol inaugure ses nouveaux locaux au 28, Boulevard du Pont-d’Arve, à quelques pas de ses anciens locaux. Le Fonds social Phénix, alimenté par des donations privées et publiques, est crée pour aider les patients les plus démunis à financer des biens de première nécessité et des services.

Fin 2016, une recherche scientifique innovante débute. Elle teste l’efficacité de deux thérapies familiales auprès d’adolescents ayant une utilisation pathologique de jeux sur internet.

Début 2017, Une permanence d’addictologie anonyme, gratuite, sans rendez-vous ouvre le dernier lundi de chaque mois de 12h à 14h.